26 January 2010

Patiner des souliers en cuir (1/2)

Le mois dernier, j'ai gagné des bons d'achats à dépenser dans un grand magasin à Istanbul. N'ayant rien trouvé d'intéressant, je me suis rabattu sur cette paire de bottines en cuir marron, bien que j'en possédais déjà de semblables.

Un blog de mode masculine pour patiner vos petons



J'ai donc décidé de refaire leur patine pour avoir quelque chose qui touche davantage au bleu nuit. Je vous propose de me suivre étape par étape dans mon blog de mode masculine, et peut-être que cela vous donnera envie d'essayer.


Préparation

Il faut d'abord rassembler tout les produits nécessaires : crème lustrante, acétone, teinture pour cuir, baume coloré, cirage, ainsi que du matériel propre : un pinceau pour la teinture, des chiffons pour l'acétone et les couleurs, et des gants.

Je peux alors démarrer en nettoyant les souliers à la crème lustrante : ils doivent être parfaitement propres.



Décapage


Les souliers propres, je peux commencer à décaper avec de l'acétone et un chiffon. Je n'hésite pas à bien appuyer, car le cuir est neuf. Je choisis aussi d'insister sur le bout dur et les quartiers pour qu'ils aient une teinte plus claire dans le rendu final.
Et bien sur, je n'oublie pas de retirer les embauchoirs sinon le cuir va se marquer à leur niveau.

Sur ces bottines, le cuir était teinté chimiquement et présentait une pellicule assez dure empêchant le décapage (et sur le long terme empêchant le cuir de respirer). Je m'en suis débarrassé en ponçant légèrement avec un papier de verre à grain très fin (type modélisme). Mais ceci ne doit être fait qu'en dernier recours, car si vous n'avez pas la patience d'y aller au chiffon, vous endommagerez votre cuir.

Une fois le travail terminé, j'ai laissé les chaussures reposer toute une nuit pour que l'acétone s'évapore.



Teinture et baume

Le lendemain, j'ai appliqué une couche de teinture bleue nuit sur l'intégralité des chaussures à l'aide d'un chiffon et en portant des gants (pour ne pas avoir les doigts bleus lors de mes entretiens d'embauche de la semaine prochaine !). Avant que la teinture ne sèche, j'ai ôté une partie de la teinture sur le bout dur et les quartiers à l'aide d'un chiffon imbibé d'acétone.

Après deux bonnes heures de séchage avec embauchoirs pour tendre le cuir, j'ai enduit l'intégralité des chaussures de baume bleu turquoise. Ce genre de baume uniformise la teinte (entre le bout dur, les quartiers et le reste de la chaussure par exemple) et laissera des reflets bleus plus tard.

Et pour plus d'infos vous pouvez jeter un oeil au blog de mode masculine qui j'ai rejoint.



La rénovation du cuir et le glaçage dans un prochain article !